Comment choisir une écharpe de portage facilement ?

Vous souhaitez essayer « le portage » et vous n’y connaissez rien. Vous avez lu qu’une écharpe de portage mesure entre 2,70 m et 5,30 m ce qui ne vous réconforte pas vraiment… cependant, vous souhaitez essayer :

  • parce qu’il paraît que c’est bon pour son bébé.
  • parce qu’il vous faut un plan B car vous en avez marre de porter la poussette dans les escaliers ou de la plier-déplier dans le coffre de la voiture plusieurs fois par jour.
  • parce que votre bébé a des coliques ou pleure beaucoup.

Bref, plus vous vous documentez, plus vous découvrez des modèles d’écharpes de portage différents.

Chercher l’écharpe de portage idéale, c’est comme chercher l’homme idéal. Il n’y a pas un modèle idéal qui fonctionne pour toutes les femmes, il y a un modèle idéal pour soi. Aussi, on peut lister ses exigences  / maîtriser la théorie parfaitement, rien ne remplace la perception tactile ! (Je ne parle pas que de l’homme idéal bien sûr !)

Nous allons tenter de réaliser une synthèse très très courte en une seule image pour vous aider à choisir une écharpe de portage. Il sera développé ensuite chaque élément sur cette page.

Les principaux critères de choix : 
   1 – Quel prix ?
   2 – Quel tissu ?
   3 – Les différentes longueurs d’écharpes et les différents nœuds de portage ?
   4 – L’âge et le poids du bébé ou de l’enfant.
   5 – La sécurité ?

Les problèmes rencontrés lors portage en écharpe :
   6 – Faut-il bac + 12 pour nouer une écharpe de portage ?
   7 – Est-ce que mon bébé est installé de manière physiologique ? 
   8 – Ce qu’il ne faut pas faire.
   9 – De quoi ai-je l’air drapée dans 5 m ?

 

1 – le prix d’une écharpe de portage

Le prix des écharpes de portage varient de 45 à 400 € en fonction de la longueur et de la matière. Le tissu doit être respirant, souple, résistant, non-inflammable et répondre aux normes de puériculture française et européenne.

  • Les moins chères sont souvent en jersey de coton extensible et se situent autour de 45 -70 €,
  • Les plus chères peuvent contenir en plus du coton, du lin, de la soie ou du cachemire et sont souvent tissées (de 200 € à 400 € environ).
  • La moyenne des prix en écharpes extensibles et tissées se trouvent autour de 70 – 180 €

Le mode de tissage, industriel, artisanal ou à la main définie aussi le prix.

2 – Quel tissu choisir ?

On distingue 2 familles d’écharpes :

  • Les écharpes tissées
  • Les écharpes extensibles

 

  • Pour l’ écharpe de portage tissée, on va parler de technique de tissage jacquard, sergé-simple, sergé-brisé, sergé-croisé, sergé-diamant…

Elle permet de soutenir plus de poids que l’écharpe extensible et de réaliser plus de positions de portage en fonction de sa longueur. On dit que l’écharpe tissée permet de porter plus longtemps car lorsque le bébé commence à peser au delà de 10 kilos (10 mois – 1 an), l’élasticité des écharpes extensibles crée un effet de rebond pendant la marche ce qui rend le portage moins agréable. L’écharpe tissée n’étant pas extensible, elle ne diffuse pas cet effet. On peut donc démarrer de la naissance et porter jusqu’à 18 mois ou 2 ans. Si vous souhaitez expérimenter de nombreux nouages dans une écharpe avec des motifs magnifiques qui retombe en un drapé élégant flottant au vent, l’écharpe tissée est faite pour vous. L’apprentissage en tissée demande un temps de rodage plus long que l’écharpe extensible notamment le serrage pli par pli. En fonction de la matière choisie vous aurez plus ou moins de grip, d’épaisseur ou de souplesse. Les accrocs au portage l’adore.

  • Pour l’écharpe de portage extensible (stretch),  on va parler de maille tricotée un peu comme la maille des t-shirts.

Elle permet de soutenir un bébé de 0 à 1 an environ. Elle est plébiscitée par les débutants car il y a la possibilité de réaliser le nœud sur soi avant d’installer bébé et l’extensibilité facilite sa mise en place et donc l’apprentissage du nouage. Elle donne une sensation de seconde peau, de fusion avec les nouveaux-nés et elle est très appréciée pour cette qualité. Son utilisation optimale est immédiate, l’écharpe extensible ne nécessite pas que le tissu s’assouplisse ou se rode par quelques lavages comme pour la tissée et son extensibilité est aussi un atout pour l’allaitement. Elle sera parfaite pour ceux qui souhaitent porter leur bébé jusqu’à 1 an sans avoir besoin de plus parce que bébé commencera à marcher, parce que 10 kilos c’est trop lourd ou parce que vous ne sentez pas le besoin d’expérimenter 28 nœuds différents.

Entre tissées et extensibles, c’est aussi une histoire de sensation tactile, nous y reviendrons, choisissez la matière dans laquelle votre bébé et vous êtes bien parce que vous utiliserez votre écharpe plus souvent qu’elle ne restera pliée dans votre armoire. L’écharpe de portage c’est un moyen de transport entre un point A et point B et aussi une expérience avec son bébé différente du portage à bras propre à chacun.

3 – Les longueurs d’écharpes et les différents nœuds de portage

  • Les écharpes tissées se déclinent entre : 2.70 m et 5.20 m
  • Les écharpes extensibles se déclinent entre : 4.90 m et 5.30 m

Il existe plusieurs familles de nœuds :

– Les nouages « kangourous » : sont réalisables avec une écharpe de portage tissée de 3,60 m si votre taille de buste est entre le 36 et le 42 et avec une écharpe de 4,60 m pour les tailles 44 et +.
– Le principe est de créer une seule poche sous les fesses de bébé avec l’écharpe qui passe ensuite sur les 2 épaules du porteur. Très confortable.
– Les nœuds « kangourous » permettent un portage dès la naissance et sont réalisables qu’en écharpes tissées. Ils sont appréciés en été car ils ne tiennent pas chaud.

– Les nouages « hamacs simples » : sont réalisables avec une écharpe tissée de 2,70 m si votre taille de buste est entre le 36 et le 42 et avec une écharpe de 3,60 pour les tailles 44 et +.
– Le principe est porter bébé en créant une poche sous les fesses de bébé qui passe ensuite sur 1 seule épaule du porteur. Portage d’appoint.
– Les nœuds « hamacs simples » permettent un portage dès la naissance et sont réalisables qu’en écharpes tissées.

– Les nouages « doubles hamacs » : sont réalisables avec une écharpe tissée de 4,20 m si votre taille de buste est entre le 36 et le 42 et avec une écharpe de 5,20 pour les tailles 44 et +. Ils sont aussi réalisables en écharpes extensibles entre 4.90 m et 5.30 selon votre taille.
– Le principe du double hamac est de créer 2 poches superposées et de passer ensuite sur les 2 épaules du porteur. Très confortable et facile à réaliser.
– Les nœuds « doubles hamacs » sont réalisables en tissées et extensibles et permettent un portage dès la naissance.

– Les nouages « croisés » : sont réalisables avec une écharpe tissée de 4,20 m si votre taille de buste est entre le 36 et le 42 et avec une écharpe de 5,20 pour les tailles 44 et +. Ils sont aussi réalisables en écharpes extensibles entre 4,90 m et 5,30 selon votre taille.
– Le principe est de former un « X » avec l’écharpe qui passe entre les jambes du bébé et sur les 2 épaules du porteur.  On n’utilise pas les nouages croisés qui passent entres les jambes avec les nouveaux-nés pour ne pas forcer l’écartement du bassin, préférant attendre entre 3 ou 5 mois.

Les écharpes tissées permettent de réaliser toutes les familles de nœuds tandis que les écharpes extensibles sont réservés aux « doubles hamacs » et aux « croisés ».

En tissée : la longueur pour pour faire le plus de nœuds sans se tromper est 4,20 m – 4,70 m. Si vous faites une taille 46 pour le buste, optez pour une longueur de 5.20 m

En extensible : Pour ne pas se tromper optez pour une écharpe de 5.30 m du 36 au 46 ce sera parfait.

4 – L’âge et le poids du bébé ou de l’enfant

Pour repère, en moyenne :

  • Une fille pèse 9 kilos à 1 an et 14 kilos à 3 ans.
  • Un garçon pèse 10.5 kilos à 1 an et 16.5 kilos à 3 ans

5 – La sécurité :

Le tissu doit être respirant, souple, résistant, non-inflammable et répondre aux normes de puériculture. En France il s’agit de la norme NF – 13209-2 qui vérifie la résistance au poids, à la torsion, à l’inflammabilité et contrôle la présence de certains produits toxiques et encres de teinture dans les tissus (formaldéhydes, métaux lourds…).

6 – Faut-il bac + 12 pour nouer une écharpe ?

Lorsque vous conduisez, vous réalisez toutes les manœuvres nécessaires pour aller d’un point A à un point B de manière automatique.

 

nouer une écharpe de portage

 

Ne vous inquiétez pas, vous arriverez parfaitement à installer votre bébé en toute sécurité dans une écharpe de portage. Porter son bébé est accessible à tous, si vous avez besoin d’aide, en dehors du mode d’emploi fourni avec votre écharpe, vous trouverez de nombreuses vidéos sur youtube. Dans votre département, sont présentes des monitrices de portage. Si vous avez besoin d’apprendre à porter des jumeaux, à porter en situation de handicap ou apprendre à porter enceinte, vous trouverez de l’aide auprès d’elles. Nous sommes des êtres organiques et tactiles et souvent aller a un atelier peut vous aider sur plusieurs mois avec votre bébé. Vous pourrez aussi tester d’autres outils de portage et choisir en fonction de votre sensation et celle de votre bébé, ce qui vous convient le mieux

7 – Est-ce que mon bébé est installé de manière physiologique ?

Voici quelques indications pour une bonne installation physiologique. (La position physiologique est la position arrondie de la colonne vertébrale d’un bébé à la naissance)

position physiologique de portage

Ce qu’il ne faut pas faire :

ce qu'il ne faut pas faire en écharpe de portage

8 – De quoi ai-je l’air drapée dans 5 m ?

Vous êtes magnifique évidemment !

———————-

Lire la page sur les bienfaits du portage

Si vous rechercher une écharpe extensible, entièrement fabriquée en France et en coton bio, vous pouvez aller voir nos écharpes de portage

Pour finir voici quelques sites de références :

 

Juliette Merris

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *