L’histoire de l’invention du T-shirt ?

Le Tee-shirt est apparu d’abord avec l’armée et les ouvriers :

Avant 1900, le sous-vêtement masculin se composait d’une seule pièce fermée par des boutons. Son évolution démarre par sa division un haut et un bas. L’usure et la perte étaient problématiques pour les hommes, comme à l’époque on ne leur apprenait pas vraiment la on retrouvait souvent ces combinaisons bordées d’épingles à nourrices alors la première innovation apportée sera d’éviter les boutons.

220px-Mens-Union-Suitsource : wikimedia.org

On ne sait pas exactement quand le premier T-shirt a été fabriqué. On sait qu’à la fin du XIXè siècle, la marine américaine a porté un vêtement à manches courtes, à col rond, tricoté en lainage, sous un pull. Le tee-shirt est à l’origine un sous-vêtement qui ne devait pas être apparent, tout comme la chemise.

C’est en 1913, que le T-shirt est officiellement ajouté à l’uniforme de la marine avec sa silhouette en forme de T. Le T-Type shirt.

Lors la Première Guerre mondiale, les soldats américains ont remarqué que les soldats français portaient un maillot à manches longues mais en coton léger, qui était plus frais en été et séchait plus rapidement en hiver. Épais, le t-shirt américain faisait beaucoup transpirer. Alors, après avoir ramené quelques modèles, les américains développent le T-shirt en coton que nous connaissons aujourd’hui.

Voici un autre exemple de sous-vêtement masculin, long. La combinaison perdure tout de même :

sears_underwearssource : advintageplus.com

(Parallèlement, entre 1926 et 1933, chez nous, le joueur de tennis René Lacoste crée le polo Lacoste. Je n’ai rien dit)

Le Tee-shirt débarque chez les étudiants :

En 1932, c’est à l’université de Californie du Sud que l’entraîneur de football Howard Jones et que le directeur sportif Bill Hunter demandent à l’enseigne Jockey International Inc. de créer un maillot absorbant la transpiration, et soutenant aussi les épaulettes des joueurs qui irritaient leur peau.  Le t-shirt est ainsi adopté par leur équipe de football américain. Pratique pour les sportifs, signe de rébellion lorsqu’il est porté sans vêtement de dessus, il devient très à la mode chez les étudiants tant et si bien que les vols se multiplient. L’université les imprime de son logo « Property of USC ». Les étudiants adorent, elle les commercialise. Il est bien possible que ce t-shirt soit le premier T-shirt imprimé à slogan !

t-shirt USCsource : ???

Durant les années 30, Fruit of the Loom, Hanes, Roebuck commence à commercialiser des t-shirts. En 1938, l’enseigne Sears crée un modèle pour seulement 24 cents pièce sous le nom de « gob shirt » (un « gob » est un marin de la marine en argot) que l’on peut porter en maillot de corps ou en dessus. Il est vendu ensuite aux civils avec la phrase d’accroche « Vous n’avez pas besoin d’être un soldat pour avoir votre propre t-shirt !« . le t-shirt est « moulant » les manches sont plus courtes qu’aujourd’hui et l’encolure est plus large. Cette coupe perdurera jusque dans les années 60.

source : http://www.vam.ac.uk

 

Lors de la seconde guerre mondiale, la marine américaine porte toujours le T-shirt blanc. Elle rencontre comme qui dirait un petit problème :

invention_t-shirt_blanc_cafe

Couverture du magazine Life du 13 juillet 1942Life-Cover-1942-first-words-printed-on-a-shirtsource : http://www.teefetch.com

Les soldats impriment à leur tour leurs appartenances de corps et la couleur verte des uniformes arrivera quelques années de marc de café plus tard. Naturellement, au retour de la guerre, le T-shirt entre dans les maisons avec les valises des soldats.

La politique s’empare du Tee-shirt :

Plusieurs hommes ont l’idée géniale de reprendre celle de nos étudiants. Par exemple :

En 1948 : Thomas E. Dewey, imprime sur des T-shirts son slogan « Dew-it-with-Dewey » pour la campagne présidentielle. (Obama et son t-shirt « Progress » peut retourner se faire repasser…)

dew-it-with-dewey-t-shirtCrédit photo : http://www.midnightmerch.com.au/

Le Tee-shirt devient un goodies :

À son tour, Walt Disney flaire le filon de la création des T-Shirts imprimés et en fait fabriquer à l’effigie de Mickey pour les vendre comme souvenir.

Mickey_MouseMickey, Walt Disney

Le Tee-shirt est propulsé par le cinéma :

Année 1951 : Marlon Brando porte un T-shirt moullant dans le film de Stan-ley Kowalksi, A Streetcar Named Desire. Vous pouvez constatez vous-même d’après les photos ci-dessous que le succès du T-shirt ou Tee-shirt (les 2 sont valables) est inévitable ! Vraiment inévitable… Grâce à Marlon, le T-shirt gagne réellement le statut de vêtement du dessus.

marlon_brando

En 1955 : James Dean continue de populariser le T-shirt dans le film Rebel Without a Cause. (La fureur de vivre)

james_dean
La plupart des maillots sportifs, des universités et des lycées sont imprimés de lettrages. D’ailleurs, vous avez pu remarquez qu’en 2015, il y a un retour aux t-shirts ou polos lettrés des années 50-60. (T-shirts à messages, etc…)

En 1960, le mouvement Peace and love en fera un élément pour exprimer sa contestation en développant la technique de la teinture à nœuds. Les couleurs psychédéliques contre les T-shirts à messages des uniformes.

036_john_sebastianJohn and ceci sebastian, source : http://imgarcade.com/1/john-sebastian-tie-dye/

Le tee-shirt exprime des valeurs :

En 1970-80-90…, le T-shirt est identifié comme un véhicule médiatique ou véhicule de sa personnalité. Il est porté par tous, hommes, femmes et enfant. On y imprime :
– ses goûts musicaux (La célèbre langue des Rolling-stones)
– ses affiliations politiques (pensez au T-shirt de Che Guevara)
– ses messages publicitaires (souvenez-vous d’une certaine marque de bière, I love NY)
– son humour
– sa religion (Les athées ont porté « Jesus is my homeboy »)
– sa liberté sexuelle (« Frankie says relax »)

Je me suis régalée à écrire cet article, les 100 ans du t-shirts étant il y a peu, le web regorge d’informations plus passionnantes les unes que les autres.

La prochaine fois, je raconterai l’histoire du Marcel (Le singlet)

J’oubliais quelque chose pour terminer :

…Enfin, en décembre 2014 : Juliette dessine le renard et crée Josette la chouette 😉

 

 

Les sources web :

http://www.vam.ac.uk/blog/network/t-shirts-101-part-1
http://blog.american-giant.com/?p=1462
http://serge.renoud.free.fr/fiches_de_lecture/pdf/histoire_du_tee_shirt.pdf

Juliette Merris

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *