L’invention du porte bébé doubles bandeaux

Aujourd’hui nous allons parler de l’invention du porte-bébé doubles bandeaux en France. Vous savez que j’aime beaucoup écrire des articles sur l’histoire des vêtements que je fabrique. Cela donne du sens à ce que l’on fait et à ce que l’on achète. Il y a par exemple :

L’histoire du porte-bébé double bandeaux, c’est l’histoire d’un voyage…

En préparant son voyage au Maroc avec son bébé d’1,5 mois, Stéphanie prépare sa valise. Jusque là tout est habituel. Cependant il n’est pas facile de mettre une poussette dans l’avion et la garder dans un autre pays. La jeune maman cherche une solution pour voyager léger et se tourne vers l’écharpe longue parce que facile à emporter et aussi car c’est important pour elle en terme de valeurs et de bien-être.
Mais… l’écharpe est trop longue. Elle prend trop de place et elle est trop chaude pour les températures marocaines.

Elle la coupe et coud solidement des bandeaux.

Stéphanie décile alors de montrer son écharpe à son ostéopathe qui valide ce moyen de portage. Elle ne s’arrêtera pas et continue à rencontrer d’autres ostéopathes pour être vraiment reconnue puis recommandée officiellement. Et ça marche !

Dans la rue, sa nouvelle écharpe maison suscite la curiosité, on lui pose des questions. De retour en France, ses amies lui demande de leur faire le même modèle. C’est là que la graine d’entrepreneuse commence à pousser. Stéphanie se lance en quête du meilleur tissu, puis du meilleur mélange de matière.

Alors qu’elle s’attelle à travailler son modèle, elle remarque dans son utilisation un détail : son bébé tète souvent le tissu de l’écharpe !

Elle décortique alors les compostions et découvre les toxicités du textile largement diffusées aujourd’hui. Stéphanie choisit donc de changer pour un tissu biologique alliant coton et chanvre pour la thermorégulation.

Ce parcours donne naissance à PINJARRA, la marque française de porte-bébé doubles bandeaux en 2007 !

Pour replacer cette histoire dans le contexte des années 2000, le portage a encore l’image « babacool » on n’y associe pas vraiment les termes de « trendy » ou de « maman kangourou ». Le portage n’est ni cool, ni branché voire un phénomène plutôt minoritaire en France.

Elle m’indique qu’en Allemagne une marque crée des bandeaux quasiment dans la même période. Pendant ce temps Pinjarra se développe en boutique. Les parents trouvent ce modèle extrêmement simple et pratique. Les grandes marques se mettent à fabriquer porte-bébés doubles bandeaux partout.

Stéphanie ne s’arrête pas là car l’entreprenait la passionne, elle créé le site parents futé. L’idée est de réaliser les inventions que les parents lui proposent.

On peut dire que dans tout les porte-bébés bandeaux, il y a un peu de cette Maman qui nous accompagne dans le portage de nos bébés.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *