Création de motif de porte-bébé #2

Previously on… Josette la chouette, je vous avais laissé avec la vidéo de mon chat passionné par le sabotage créatif. (Je mettrai la vidéo au bas de cet article pour ceux qui ont raté l’épisode)
Pendant ce temps, j’ai terminé le nouveau motif de porte-bébé après 11 versions suffixées par des :
– 06_Big
– 07_Small
– Pattern
– Aléger, Bléger, Cléger

Il est maintenant chez l’imprimeur pour les tests d’échelles et de couleurs !

Je vous annonce qu’il va y avoir une grande surprise pour ce motif et que de nombreuses parents vont être vont être ravis ! Je distillerai quelques indices ça et là.

Pour créer un motif de porte-bébé :

1) Il faut comprendre l’air du temps et les styles auxquels il va appartenir. Avant de commencer, j’ai quelques idées en têtes. J’étudie celles qui ne se sont pas effacées avec le temps et que nouvelles idées n’ont pas réussi à détrôner ! Ce sont les idées « solides ». Je vérifie donc leur solidité en étudiant quelques magazines, un peu de mode qui le plus souvent ne déclenche rien à part le plaisir de regarder 3 ou 4 couturiers que j’adore. A chaque fois, ces idées de motifs ne sont pas issus de la tendance. Je ne lis pas de catalogues de tendance. J’aimerai d’ailleurs être plus dans cette tendance mais… je n’y arrive pas. Avec le temps, j’ai compris où étais mes sources d’inspirations et finalement cela me convient tout à fait ! (On pourrait rédiger de nombreux et passionnant articles sur le cerveau et le processus créatif d’ailleurs)

2 ) Je réalise 10 versions. Pour malmener la bête. Changer son d’échelle et voir comment le motif s’équilibre. Jouer avec les vides et les pleins pour m’assurer qu’il ne soit pas trop serré ou trop vide. Je retravaille les largeurs de traits.

3 ) Laisser reposer la pâte dans un tiroir pour que l’œil se réhabitue de l’avoir travaillé sous toutes les coutures.

4 ) Rouvrir le tiroir avec l’œil neuf. C’est généralement ici qu’apparaît tout de suite si le motif manque de solidité et que des corrections sont à apporter. (Voire même, ne pas terminer le motif du tout et passer à autre chose !)

5 ) On finalise et le motif part à l’imprimeur. Si dans les tests de l’imprimeurs, je vois qu’il faut modifier des éléments, je modifie.

6 ) Il est important de caler le 1/4 d’h de doute. On va le mettre en 6 ) dans cet article

7 ) C’est parti !

Vous allez bientôt pouvoir le commander sur le site. N’hésitez pas à prendre des nouvelles sur Instagram


Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *